7 bienfaits sur la sieste

MatthieuSantéLaisser un commentaire

sieste

Voici 7 bienfaits sur la sieste :

1) Elle améliore la concentration

Une sieste de courte durée (entre 10 et 30 min) a des effets bénéfiques sur la concentration et la vigilance. 

Pourquoi ? Parce que faire une sieste en milieu de journée permet au cerveau de se mettre en veille, et de se recharger, pour redémarrer ensuite de plus belle. Aucun organe, en effet, ne souffre plus du manque de sommeil que le cerveau, un manque que la sieste peut permettre d’éviter. En effet, les parties cérébrales en charge de la concentration et de la vigilance se « rechargent » tout particulièrement durant le sommeil grâce au glucose transporté jusqu’à elles par le système circulatoire sanguin.

2) Elle est bonne pour la mémoire !

La sieste, c’est prouvé, a des effets bénéfiques sur la mémoire.

Pourquoi ?  Parce qu’une courte sieste suffit à reposer le cerveau, lui permettant de « mettre de l’ordre ». Ce sont les échanges entre les neurones qui construisent la mémoire. Or c’est pendant le sommeil que ces connexions neuronales sont remodelées », explique le Dr Didier Cugy, médecin du sommeil. Si vous en manquez, « vous saturez les neurones et ils perdent  de leur capacité ».

3) Elle a des vertus contre Alzheimer

La sieste ayant des effets bénéfiques sur la mémoire, les chercheurs s’intéressent de très près à ses vertus contre la maladie d’Alzheimer. Et il se pourrait bien qu’elle en ait, à condition qu’elle ne soit pas trop longue…

Pourquoi ? Parce que la sieste permet de rebooster les processus de la mémoire et qu’elle permet aux neurones de « mieux s’organiser » explique le Dr Didier Cugy, médecin du sommeil, elle pourrait avoir un effet bénéfique sur la maladie d’Alzheimer. Elle pourrait « en ralentir la progression », précise notre spécialiste, en protégeant les neurones.

4) Elle facilite la digestion

Faire la sieste après manger aide à mieux digérer !

Pourquoi ? Une sieste après le repas, permet au corps de se concentrer exclusivement sur le fonctionnement du système digestif. C’est parce que l’organisme est sollicité après le repas, que l’on ressent en général un coup de barre après le déjeuner. « Pour bien digérer, l’organisme demande du repos en sécrétant des substances appelées neurohormones qui accentuent le besoin de sommeil », explique le Dr Didier Cugy, médecin du sommeil. De façon naturelle, l’organisme tend à couper les autres activités de l’organisme, pour concentrer son énergie sur la digestion. Faire la sieste est donc une excellente solution. Elle évite non seulement de se sentir fatigué pendant le processus de digestion, mais permet à l’organisme de bien digérer, puisqu’il n’a qu’à se concentrer sur cette action !

Que faire ? Ne faites pas la sieste directement après le repas ! Attendez une quinzaine de minutes avant de vous préparer à dormir. Une sieste de moins d’une demi-heure est suffisante pour favoriser une bonne digestion, et pour refaire le plein d’énergie.

5) Elle est bénéfique au coeur !

Une étude réalisée en 2000 aux Etats-Unis sur environ 1000 personnes a démontré que les risques de problèmes cardiovasculaires étaient plus importants chez les gens pratiquant la sieste. Cependant, comme l’explique le Dr Didier Cugy, médecin du sommeil, des précisions ont depuis été apportées : « Une étude datée de 2000 ne prenait pas en compte les gens faisant de l’apnée du sommeil, pathologie qui provoque effectivement 5 à 7 fois plus de problèmes cardiovasculaires que chez d’autres individus. Or, si on enlève les gens faisant de l’apnée du sommeil, propice aux maladies cardiovasculaires et qui ont tendance à dormir plus, on se rend compte que chez le reste de la population, la sieste a plutôt un effet bénéfique, puisqu’elle contribue au repos physique ».

6) C’est un anti stress !

La sieste a un effet bénéfique sur les nerfs et permet une meilleure gestion du stress !

Pourquoi ? Le stress vient souvent d’un manque de sommeil. La sieste peut donc vous permettre de mieux gérer le cumul de fatigue et de récupérer dans la journée si besoin. Son action : un effet relaxant. C’est un moment de détente, permettant de relâcher la tension, « rééquilibrant le système nerveux et reposant le corps », explique le Dr Didier Cugy, médecin du sommeil.

7) Elle améliore l’humeur

La sieste peut avoir un effet bénéfique sur l’humeur en vous détendant, en permettant à votre cerveau et votre organisme en général de recharger les batteries.

Pourquoi ? C’est bien connu, quand on manque de sommeil, on est plutôt de mauvaise humeur, on perd vite patience, on s’énerve facilement… Une courte sieste dans la journée permet de récupérer et de recharger les batteries pour continuer la journée en étant plus reposé et dynamique. « Le corps se recharge à bloc pendant la nuit et dans la journée, on peut le recharger encore un peu en faisant la sieste pour qu’il reparte de plus belle », explique le Dr Didier Cugy.

En pratique : Faire la sieste dans la journée, entre 13h et 16h, même une dizaine de minutes, peut vous permettre de retrouver dynamisme et bonne humeur comme après une bonne nuit de sommeil !

Quelle est la durée idéale ?

Combien de temps faut-il dormir pour que la sieste soit bénéfique ? On peut distinguer trois types de sieste :

– La sieste express : 5 à 10 min

– La sieste standard : 20 à 30 min

– La sieste prolongée : 1h à 1h30

Le Dr Cugy, médecin du sommeil, préconise deux attitudes :

– Soit on fait une sieste de moins de 30 minutes, de sommeil superficiel, pour se réveiller en forme.

– Soit on s’offre un cycle complet de 1h à 1h30 : « si l’on se réveille lors de la phase de sommeil profond, on risque d’être ‘vaseux' », explique le Dr Cugy, il faut donc faire le cycle complet.

Un cycle du sommeil dure entre 1 h et 1h30. Ce cycle comporte une phase de sommeil superficiel, une phase de sommeil profond, et une phase de sommeil paradoxal, « le sommeil où l’on rêve ». Durant la nuit, les cycles se répètent. Pas pendant la sieste (elle est trop courte). Il faut donc apprendre à connaître son rythme pour la faire efficacement et qu’elle soit vraiment agréable. Pour savoir quelle est la durée de votre cycle, le Dr Cugy conseille de le tester tout simplement : faites la sieste, quand vous êtes en vacances, ou en week-end, et voyez au bout de combien de temps vous vous réveillez seul.

D’après une étude réalisée en 2006 aux Etats-Unis, une sieste trop longue (de plus de 30 min) n’aurait pas de bénéfice pour la santé. Des siestes trop longues et trop fréquentes pourraient dérégler le cycle de sommeil et, contrairement à une sieste courte, laisserait le dormeur « vaseux ».

Mon expérience personnelle

Personnellement, la durée idéale d’une sieste est entre 20 et 30 minutes. Plus courte, je n’ai pas eu le temps de récupérer et plus longue j’ai beaucoup de mal à me remettre sur pieds. Cependant, si je suis très fatigué (et si j’ai le temps), il m’arrive de faire un cycle complet (1h30). J’évite de faire un cycle complet après 16h sous peine d’avoir du mal à m’endormir le soir.

Source :
http://www.medisite.fr/fatigue-insomnies-les-bienfaits-de-la-sieste.9446.63.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.